Archives pour la catégorie Ça ira mieux demain

Jour 97.

cachecache2

 

Aujourd’hui, j’ai voulu faire la fille « normale »… La fille qui reçoit une invitation « vente privée » et qui passe à la boutique après le boulot pour jeter un œil…
Oui, parfois, j’ai envie d’être « normale ».
(Mais pas trop longtemps tout de même, n’exagérons rien)

Je disais donc… Invitation vente privée, boutique.

L’inviteur était la marque de vêtements Cache Cache et ça tombait bien il y a une boutique pas très loin de chez moi.
Cette boutique, il me semble déjà l’avoir évoqué ici, se prend bien trop souvent pour une boite de nuit. J’ai tout de même tenté une incursion.

La musique était forte, j’ai fait un tour rapide sans bouchons, choisi un ou 2 vêtements (ok, j’avoue, j’en avais choisi 3) et pris la direction de la caisse.
Manque de chance, juste au dessus de la caisse… Un diffuseur…
Et le volume sonore qui ne cessait d’augmenter.

J’ai rapidement mis mes bouchons mais même protégée, la musique était toujours trop forte.
J’ai alors fait quelquechose que je ne fais jamais… J’ai demandé à la vendeuse s’il était possible de baisser le son car il était réellement insupportable.

La demoiselle n’a rien trouvé de mieux à dire que « pour nous aussi c’est insupportable »…
Hum… Pourquoi ne pas baisser alors ?

Je n’ai pas pris le temps d’attendre sa réponse… Face à son manque de motivation pour agir et préserver l’audition de ses clientes, j’ai abandonné les vêtements choisis à la caisse et pris rapidement la direction de la sortie !

La douleur et les acouphènes générés par ces quelques minutes m’ont nettement montré que l’effort était beaucoup trop intense pour moi… Je me suis fait peur je dois dire…
La prochaine fois, je jouerai les « fashion-victim » sur Internet ou dans des boutiques qui ne cherchent pas à détruire l’audition de leurs clients sous prétexte de coolitude !

Bilan du soir :
Douleur : 6/10
Acouphènes : 7/10 et très aigüs !
Énervement : 12 /10

À suivre !

Jour 82.

Mes nouveaux livres de chevet ?
Mes nouveaux livres de chevet ?

 

Ya des jours comme ça…
Aujourd’hui, je crois que le bruit est plus que jamais mon ennemi, et c’est pas drôle !

Alors qu’une gentille invitation devait me mener à passer une belle soirée entre amis chez Mr.R., mes oreilles ont décidé que trop c’était trop et que je n’avais pas été assez sage à leur gout ces dernier temps… Pas de soirée… Pas drôle.

Alors que je suis tout de même sortie, un tout petit peu (à ce moment là j’espérais encore partir), j’ai du changer 3 fois de trajets pour cause de bruits forts sur mon chemin… Pas drôle.

De retour chez moi, alors que je travaillais sagement en tentant de supporter les bruits du chantier voisin, le téléphone sonne… D’habitude, je ne décroche jamais, je suis un peu sauvage  – et puis d’abord qui peut bien m’appeler sur un numéro que je ne donne jamais, c’est forcément une erreur – c’était… UNE ERREUR.
La dame toute désolée de s’être trompée s’est exclamée « OH PARDON » Aïe… Mon oreille gauche aurait préféré et peu moins de désolation et de décibels… Pas drôle !

Et je ne vous parle pas du mal de gorge, des doigts coincés dans la porte, de la dame qui force une porte devant moi et déclenche une alarme… Oui, oui, tout ça aujourd’hui !

Il est 18h00, je commence à me demander si je ne vais pas aller me coucher tout de suite… J’ai l’impression que ce n’est vraiment pas ma journée !

Jour 54.

Le coupable.
Le coupable.

 

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, j’étais toute contente d’avoir acheté un batteur (c’était au début de ma frénésie culinaire). Jusqu’à présent, je n’avais jamais eu l’occasion de l’utiliser.

Je l’ai fait aujourd’hui. C’était une mauvaise idée.
2 minutes sans protection auditive.
2 minutes avec un casque.
3 minutes avec bouchons & casque.
(approximativement hein, je n’ai pas chronométré).

Résultat : des blancs en neige pas vraiment montés et des acouphènes démontés… Pas chouette.

Mon oreille droit me fait méchamment payer mon expérience culinaire… Ça souffle, ça siffle, ça se bouche, ça fait des petits bruits inhabituels et ça fait un peu mal aussi, sinon ça ne serait pas drôle.

J’espère que la nuit saura ramener le calme, j’ai besoin d’être en forme demain !

À suivre !