Jour 62.

chemindeferdesafecte
Cette photo a bien des choses à raconter, vous ne trouvez pas ? *

 

 

Aujourd’hui, j’ai réussi à faire dans le même temps un retour en arrière et une nouvelle avancée… Je vous explique ?

Il y a fort longtemps, j’ai été stagiaire (quand je vous dit que c’était il y a longtemps) dans une association du 17e arrondissement.
Du coté de la porte d’Asnières.
Aujourd’hui, j’avais décidé de retourner dans ce quartier,
juste pour voir.

Première remarque, c’est plus bruyant que mon quartier de promenade « habituel », je ne m’en souvenais pas.
Sinon, j’ai reconnu quelques trucs.

Ceci étant fait et malgré un début de douleur, j’ai décidé de continuer ma balade en remontant vers l’intérieur de l’arrondissement.

J’ai rejoins l’avenue de Wagram et, alors que je m’apprêtais à faire demi-tour, le feu est devenu vert pour les piétons…
Comme j’ai tendance à voir des signes un peu partout, j’ai pris ce changement de couleur comme un « et si tu continuais un peu plus loin, pour voir ».
J’ai continué. Jusqu’au boulevard Malesherbes.

Là, j’ai décidé de ne pas faire un vrai demi-tour mais de changer de rue pour redescendre. Lorsque je me suis retrouvée sur l’avenue de Villiers pensant arriver sur l’avenue de Wagram, je me suis un peu inquiétée (en vrai, je suis passée en mode panique. J’ai commencé à marcher trop vite et à mal respirer… Pas bien) jusqu’à ce que je retrouve mon chemin.

Arrivée sur la place Pereire, j’avais le choix. Traverser le rond point très bruyant ou prendre le bus qui arrivait 3 minutes après. J’ai pris le bus (oh la paresseuse) jusqu’à la Porte Champerret et ai sauté dans un autre bus direction la maison… Épuisée !

Après une petite pause, j’ai quand même fait des tartelettes à la framboise pour mon gouter (20 minutes de four bruyant! – et oui, je goute à 20h si je veux :-p)

Ce soir, douleur et acouphènes raisonnables. Fatigue un peu moins raisonnable. Mais c’était une chouette balade. Je recommencerai.

Pour mes lecteurs non parisiens, comme cet article est principalement basé sur mon parcours (qui ne doit pas vous dire grand chose) je vous l’ai « dessiné » sur un plan Google Map (en haut à gauche).
En vert mon parcours à pieds à partir de la Porte Champerret .
En mauve mon parcours en bus jusqu’à la Porte Champerret.
Si j’en crois les heures inscrites sur mes tickets de bus, j’ai marché entre 35 et 40 minutes.
Cliquez ici pour le plan.

Demain, journée off.

À suivre !

* Note à Mr R. : tu as vu, les barreaux commencent à être flous… !