Jour 51.

Paris, l'été. Ah non,  le 12 mars.
Paris, l’été. Ah non, le 12 mars.

 

Et une petite balade parisienne de plus…
Le 17e arrondissement encore et toujours.
J’ai refait quelques mètres sur l’avenue Niel, croisé un clone de Marie Chevalier – à moins que ce ne fut l’originale – (coucou les sitcomologues) et supporté la bruyante clim’ du bus de retour.
Enfin « supporté » est un bien grand mot. Je suis descendue avec quelques stations d’avance pour terminer à pieds parce que mon oreille  droite implorait le silence, ou tout moins l’interruption de cette violente soufflerie !
Résultat : 20 minutes de plus sous le soleil tout doux de ce mois de mars et  le bruit de la rue pour remplacer celui de la clim’.

Arrivée sur mon canapé, fatigue et acouphènes étaient au rendez-vous. Une légère douleur aussi.

Ce soir, la douleur va un peu mieux, coté fatigue et acouphènes, pas vraiment de changement.

Au programme de demain, pas de bus. Journée desperate housewife ! Chouette (Hum…)

À suivre !