Jour 48.

Une bien belle journée de printemps avec quelques semaines d'avance.
Une bien belle journée de printemps avec quelques semaines d’avance.

 

 

Après une dizaine de jours de « vacances », me voici de retour sur les routes et devant mon clavier.

Pendant cette petite pause, j’ai ménagé mes oreilles qui en avaient bien besoin et je l’ai fait de la meilleure manière qui soit…
En concentrant mon attention sur une des choses que je préfère : la retouche photo !

Il m’a fallu une bonne semaine (quasiment sans sortir) pour retrouver un niveau d’acouphène raisonnable. Quand je dis raisonnable cela veut dire pour moi légèrement au dessus de leur niveau habituel.
Je vous avoue que ça m’inquiète un peu qu’ils ne soient pas revenus à leur niveau d’avant mais je fais de mon mieux pour ne pas y penser, ce qui est, d’après moi, la meilleure chose à faire !

J’ai tout doucement recommencé à sortir hier en allant faire quelques courses. Je n’allais pas écrire un article juste pour ça mais bon, voilà, je vous le dis quand même ici. Je ne voulais pas recommencer « brutalement » à prendre le bus sans avoir remis un peu de bruit dans mes oreilles au préalable.

Aujourd’hui, j’ai repris un trajet habituel en le réduisant à son minimum… Un aller-retour porte de Champerret et une petite dizaine de minutes sur place.

À l’aller, le bus était bondé et très bruyant. J’ai tenu sans bouchons mais pas sans inquiétude… Pas évident de reprendre après 10 jours d’arrêt.

Au retour, le bus était bondé et vraiment très bruyant (en 3 languesau moins – qui luttaient pour être celle que l’on entendrait le mieux). J’ai fini par mettre mon casque numérique par précaution.

Arrivée sur mon canapé, je n’étais pas spécialement fatiguée. Mon oreille droite était un peu bouchée, mes acouphènes un peu plus forts et la douleur un peu présente. Rien d’anormal.

Vous pensez que je me suis arrêtée là ? Non non non…

Aujourd’hui, Mr R. a 40 ans et 40 ans ça se fête ! (Joyeux anniversaire Mr R.)

Il faut que je vous dise que je n’ai pas mis les pieds dans une soirée depuis… Heu… Je ne m’en souviens même plus… 10 ans au moins. Les soirées sont une des premières choses auxquelles j’ai du renoncer. J’en avais même oublié que ça me manquait !

J’ai eu le plaisir d’être invitée à la soirée organisée par la sœur de Mr R. pour célébrer son grand âge (:-p) et je me suis préparée comme une vraie fille (on ne se moque pas merci). J’ai changé trois fois de tenue et autant de coiffure … Le BONHEUR (oui, je suis sérieuse !).

Vous qui pouvez sortir sans difficulté, vous n’imaginez pas le bien que ça fait de se préparer pour une soirée !
Je me suis sentie « vivante », on pourrait dire « socialement vivante » et cette liberté est merveilleuse.

Soyons honnête, je ne pensais pas rester plus de quelques minutes, étant donné le nombre d’invités envisagé, mais ce n’était pas important… J’allais à la soirée d’anniversaire de Mr R.. J’ALLAIS À UNE SOIRÉE !!!

Finalement, arrivée la première, j’ai pu rester une heure, rencontrer tous les invités et partager quelques discussions… Jusqu’à ce que la première coupe de champagne fasse monter le volume sonore à un niveau trop important pour être raisonnable même avec mes bouchons.

J’ai adoré cette petite sortie. J’ai adoré rencontrer des nouvelles personnes (même si cela fut trop bref)… J’ai hâte de recommencer, et plus longtemps cette fois.

Cette soirée m’a aussi permis de me rendre compte d’une chose…
À force de ne plus sortir, on en oublie les codes de la société.
Par moment, je ne savais pas comment agir, j’avais oublié comment on faisait.
Ce soir, alors que je suis de retour devant mon écran, quelques souvenirs refont surface (« ah oui, tiens, c’est vrai, on fait comme ça! »)…
Tenter de mieux vivre avec l’hyperacousie c’est aussi réapprendre à vivre avec les autres, rattraper le temps et les habitudes perdues mais quel plaisir !

Vous l’aurez compris, cette petite heure dans le vrai monde a mis dans ma tête un soleil identique à celui de cette belle journée printanière. Coté oreilles, pas de douleur, des acouphènes qui sifflent un peu et toujours le coté droit bouché… Une nuit de repos devrait me faire du bien.

Demain, c’est dimanche et dimanche c’est journée off (ça aussi ça devrait me faire du bien!).

À suivre !

 

 

2 réflexions sur “ Jour 48. ”

  1. Un seul mot (me connaissant, ça va être dur…) ! Félicitations! Merci de partager ces moments. Bon repos bien mérité en ce dimanche ensoleillé. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>