Avertissement !

avertissement

 

Cher lecteur non hyperacousique, non acouphénique et non amidemoi, sache-le, tu risques de trouver ce que je m’apprête à raconter disons… Extrêmement banal.

Pourquoi ?
Parce que mes victoires, ces pas de géant ou de lilliputien que j’ai bien l’intention de faire,  seront pour toi des actes quotidiens.

Je t’explique…
Ma grande fierté depuis quelques mois est de réussir à me sécher les cheveux avec un sèche-cheveux.
Pour toi, qui fait ça tous les matins sans même y réflechir, ce geste n’a d’autre sens que son objectif, partir travailler avec les cheveux secs. Pour moi, ça veut dire que je n’ai plus besoin de mon casque de chantier pour le faire et ça, c’est merveilleux.
Oui oui, j’ai bien dit merveilleux.

Cher lecteur, si tu choisis de me suivre, prépare-toi donc à ne pas toujours me comprendre…
À me voir sauter de joie pour ce que tu considèreras parfois comme « rien ».
À tomber dans les tréfonds du désespoir (pas longtemps, je te rassure) pour un « rien » du même acabit.

Ma vie d’hyperacousique est peu commune tu verras mais l’aventure que je m’apprête à vivre est destinée à la rendre aussi « banale » que la tienne. Tu verras, un jour moi aussi je reprendrai le bus, le train, la voiture sans me poser de question, j’irai boire un verre dans un bar et savourer un bon restaurant avec mon futur-amoureux. J’irai peut-être même attendre une heure dans un hall de gare pour un Wooper !

Maintenant que tu sais à quoi t’attendre, cher lecteur, prépare-toi, demain, on prend le bus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>