Joyeux Noël.

noel

 

Cette année, j’ai reçu une page blanche.

Ce 24 décembre fût mon dernier jour de travail (merci gentil employeur qui a refusé d’adapter mon poste de travail à mon handicap, je ne mets pas de lien vers ton site mais j’avoue être très tentée !).

Comme j’ai désormais de longues journées à occuper, j’ai décidé de consacrer mon énergie à écrire ma vie. (ne t’inquiètes pas monsieur Pôle Emploi, je cherche aussi du travail, je n’ai pas l’intention de rester longtemps dans tes statistiques)

Écrire, c’est une image, enfin pas complètement puisque je vais l’écrire ici, mais je vais surtout m’entrainer à vivre, de plus en plus et de mieux en mieux en expliquant gentiment (mais fermement!) à mon cerveau qu’il serait fort aimable de se rentrer dans le crâne que les bruit inférieurs à 90dB ne lui font pas de mal et donc ne devraient pas m’en faire.

Pour celà…
Chaque jour de semaine (sauf impératifs perso-pro) je vais prendre le bus avec un objectif déterminé au préalable (le préalable peut être 5 minutes avant).
Je serai accompagnée dans cette aventure par Docteur L. (ORL) et Madame N. (comportementaliste). Probablement aussi par Gentil-monsieur (audioprothésiste). Il est possible que j’évoque aussi Docteur Pas-sympa (médecin comportementaliste) mais si c’est le cas, ce sera surement rare.
D’autres personnages viendront peut-être se greffer à l’histoire.
« On verra » (coucou mademoiselle G.).

Vous êtes prêts ?
On laisse passer Noël et c’est parti !